Ouvert sur rendez-vous au 07.68.06.36.97 /
Noé et Gabriela

Notre projet : une forêt fruitière diversifiée, dediée à la production d’amélanche en France

Sur l’initiative d’un jeune couple d’arboriculteurs passionnés, Les Vergers de l’Amélanche se donne pour défi la création d’un verger-forêt diversifié. Le terrain de soixante-cinq ares est dédié à la production d’amélanche en France, selon des méthodes de la permaculture et de l’agroécologie. 

Notre aventure représente une expérimentation écologique, agronomique, économique, sociale et culturelle. Celle-ci a pour objet la recherche de la réconciliation entre la diversité agronomique de la tradition paysanne et la réalité économique actuelle du monde agricole.

L’amélanche, si gouteuse, riche en fer et en antioxydants, n’est-il pas venu le moment de donner à connaître en France et en Europe ses qualités nutritionnelles et sa saveur unique ? Nous faisons le pari de cultiver l’amélanche selon une méthode inspirée de la permaculture, respectueuse des milieux naturels et humains, pour une réconciliation entre environnement, méthode culturale et consommation.

Noé porteur du projet Les Vergers de l'Amélanche

Noé

"Petit-fils de paysan, fils d’ingénieur agronome, je suis doctorant en anthropologie affilié à l’université Aix-Marseille (IDEMEC). Spécialiste du rite agraire et sacrificiel des Mapuches du Chili, je mène une thèse qui s'intitule « La Montagne est jalouse ». Elle porte sur l’animisme et la relation à la nature des autochtones. Notamment via leur mode de vie horticole et agropastoral.

Ayant conservé un lien constant et profond avec la terre, renouvelé par mes expériences ethnographiques, ce projet s’est maintenu en dormance, jusqu’à aujourd’hui. L’idéal paysan et rural incarné par la figure tutélaire de mes grands-parents s’est avéré déterminant dans l’avènement de ce printemps personnel.

En outre, l’analyse de la situation économique, sociale et culturelle du monde agricole, en crise et inféodé à un impératif d’industrialisation croissant, m’a conforté dans l’idée de création d’un verger permaculturel. Sans intrants ni pesticides, il est centré sur la production d’un fruit méconnu, ancien et rare : l’amélanche.

Par cette initiative, je souhaite faire ma part dans la tâche ambitieuse de restauration des équilibres ruraux et de la complémentarité rural/urbain."

Gabriela et Les Vergers de l'Amélanche

Gabriela

"Etudiante en géographie, j'ai grandi dans la campagne chilienne auprès de ma mère et de ma grand-mère. Ce quotidien de l'enfance, fait de jardinage, de cueillette et de travaux manuels en tous genres a enraciné en moi la certitude d'y revenir et d'en vivre.

Mes études m'ont donné le désir de réfléchir aux problématiques territoriales et rurales et de trouver des solutions pragmatiques pour que les enfants d'aujourd'hui et de demain puissent grandir dans la même abondance.
Chemin faisant, j'ai développé une passion pour le soin du corps par les plantes médicinales et les huiles aromatiques. J'expérimente de nombreuses recettes cosmétiques naturelles de mon cru et fournis mes proches en produits sains."

Fermer le menu
×
×

Panier