Ouvert sur rendez-vous au 07.68.06.36.97 /
Amélanchier, june berry, saskattoon berry

Amélanchier, june berry, saskattoon berry

Amélanchier, saskattoon berry, june berry, petite pomme bleue…

Quel arbre et quel fruit aussi remarquablement méconnus que l’amélanchier et son amélanche ?

Quand on savoure sa chaire juteuse aux accents de pomme et de myrtille, on ne peut que s’étonner. Comment un fruit aussi riche a-t-il pu passer inaperçu ? L’amélanchier était plus connu de nos ancêtres. On dit qu’au moyen-âge, il avait une belle part des jardins de simples. On l’appelait alors « l’arbre à oiseaux ».

A cette question on peut fournir quelques réponses : moindre productivité des espèces sauvages, le défi de la conservation de ses fruits, peut-être un recul des populations dans leur habitat naturel. Mais ces aspects n’épuisent pas le mystère de la méconnaissance de l’amélanche et de son absence sur les marchés.

 

amélanche fraiche

Taxinomie et étymologie

L’étymologie de l’amélanchier est particulièrement éclairante sur sa situation taxinomique, ses liens de cousinage étroits avec plusieurs rosacées et plus particulièrement les maloideae  tels que les pommes et les poires, mais aussi les nèfles.

Bien que la plupart des noms anglophones l’assimilent à une baie (saskatoonberry, juneberry, serviceberry), l’amélanche est en réalité une pomme : nos ancêtres avaient vu juste ! En effet, amélanchier vient de l’occitan amelanquier dérivé de amelanco qui lui-même trouve son origine du gaulois aball inca, c’est-à-dire petite pomme.

Ce cousinage avec la pomme est particulièrement visible dans le processus de fructification de l’amélanche la même organisation Piridion.

De toutes les variétés d’amélanchier, seize sont originaires d’Amérique du Nord, quatre en Europe et une en Asie. Selon le cultivar concerné, la forme de la feuille, la taille de l’arbre et de ses fruits varient du simple au double. La selection des variétés pour la production fruitière se fait à partir des années quatre-vingt. 

Qualités nutritionnelles

L’amélanche est une excellente source de manganèse, de magnésium, de fer, de potassium et de carotène. Seulement 100g d’amélanche procure 22% des besoins quotidiens en carotène et 30% des besoins en fer. Mais aussi une meilleure source de calcium que la viande rouge, les légumes et les céréales, de quoi intéresser fortement les régimes sans viande ni lait.

L’amélanche procure également un apport très important d’acides phénoliques, de flavonoïdes et d’anthocyanes. Ils traduisent une puissante action contre l’oxydation des lipides. Cette forte teneur en antioxydants est corroborée par de nombreuses études réalisées ces dernières années. Cela fait de l’amélanche un aliment anti-cancer et anti-vieillissement exceptionnel. Il réduit également les risques cardiovasculaires et qui prévient les maladies inflammatoires. L’amélanche renforce notre santé et nos défenses immunitaires.

Finalement, sa teneur en sucre naturel et en vitamine C, mais aussi un taux de fer trois fois supérieur à celui du raisin pour le même poids en font un fruit d’une qualité nutritionnelle remarquable.

amélanche et qualités nutrition

Noé

Les Vergers de l’Amélanche

Cliquez ici pour plus d’informations sur l’amélanche.

Vous pouvez découvrir ici nos produits bio issus de ce fruit extraordinaire.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier